Soldes d’hiver 2015

Top à sequins, H&M, 15€

Je viens de regarder, en 2012 et en 2014, il ne me fallait pas un, pas deux mais bien trois articles pour vous livrer toutes mes trouvailles de soldes. En gros ça donnait :

2012 : 1, 2, 3

2014 : 1, 2, 3

Pas de traces de 2013, va savoir pourquoi.

6072806

Cette année, je tente de tout compiler dans cet article. Autant dire que vous n’avez pas fini de scroller. Je vais donc me la jouer synthétique. Comme à l’accoutumée, Monoprix reste le grand gagnant des magasins aux soldes les plus alléchantes à mon sens. Les -10% sur les produits déjà soldés à -70%, je dois dire que ça ne me laisse pas de glace. J’ai donc enrichi ma collection de marinière avec ce spécimen 100% lin à 5€ et j’ai flashé sur ce T-shirt esprit Roy Lichtenstein qui me donne déjà envie d’aller à la piscine, à 3,39€. D’un jour sur l’autre les prix des produits chutaient sur le site (qui a même connu une petite période de maintenance au matin de la 3ème démarque). Un régal. Bon par contre moins bon : les ventes doivent être surbookées aussi je n’ai pas pu avoir un pull que j’avais également commandé et qui n’était plus disponible au moment de la préparation de la commande. Tant pis.

IMG_0035
Jean, Jennyfer, 7€
gilet
Gilet, Camaïeu, 27€
Vernis et illuminateur de teint, Yves Rocher
Vernis et illuminateur de teint, Yves Rocher

 Mais je vous rassure, je ne m’en suis pas tenue à Monoprix. Je suis aussi passée par Camaïeu, Jennyfer, H&M, Pimkie, Yves Rocher et Sephora. J’ai pu trouver un gilet beige aux fils brillants pour arborer chemises et T-shirts impunément durant cet hiver peu clément, des vernis printaniers (on anticipe oui oui), une poudre pour illuminer mon teint un peu cireux en ce mois de février, un pantalon ethnique gris (la galère lors de l’essayage : il en faut de la patience un samedi après-midi rue de Rivoli) et un Tshirt à sequins qui sera du plus belle effet sur le dancefloor.

IMG_0053
Boucles, Pimkie, 2€
Top à sequins, H&M, 15€
Top à sequins, H&M, 15€
Vernis, Séphora, 1,45€
Vernis, Séphora, 1,45€

Non, je ne vous ferai pas le bilan financier de tous ces achats. Tout ce que vous devez savoir, c’est que oui, j’attends que la sainte paye vienne rejoindre mon compte courant et non, je ne regrette rien. Ah ! J’oubliais : j’ai aussi investi dans un appareil photo Bridge avec lequel ont été prises les photos de cet article. Pour finir, je vous livre ci-dessous une sélection de vêtements à Jennyfer que je vous conseille et pour lesquels je n’ai pas (encore) craqué :

Sans titre-11. Sac similicuir, 11,99€ 2.Veste à zips, 15,99€ 3. Chemisier avec mousseline, 9,99€
4. Jean imprimé léopard, 14,39€   5. Salopette esprit biker, 27,99€

Soldes (Tome 3)

3 serre-têtes, 10€

Bon je vous épargne la partie honteuse de la culpabilité liée au fait que j’ai encore fait les soldes. On va aller directement à ce qui nous intéresse : Monoprix. On n’y aurait pas forcément pensé mais voilà, à la troisième démarque cette chaine de magasin tout à fait appréciable a choisi de bien jouer le jeu des prix qui baissent de semaine en semaine (contrairement à certains, suivez mon regard).

3 pulls, 39€

Non loin de chez moi, à priori aucune femme ne fait la taille 0/1 et du 36. Du coup, je me suis retrouvée à les bras chargés à mort d’une sélection de vêtements tous aussi fantaisie et cheap les uns que les autres. Je me suis alors penchée sur la lingerie et sur les accessoires. Je n’ai même pas osé regarder les produits de beauté tant j’avais honte de mes bras surchargés.

3 serre-têtes, 10€

En cabine, une femme devant moi s’est escrimée à embêter la pauvre demoiselle qui était en train de passer un pantalon tant bien que mal. Non contente d’avoir fait semblant d’ignorer sa présence et d’avoir juste ouvert le rideau et dévoilé ses cuisses blanches de l’hiver, elle s’est mise à dire tout haut (au bout de deux minutes soit juste le temps d’entrer la dite cuisse dans une jambe du pantalon) « oh bah dis donc c’est loonnnng » d’un ton plaintif et désagréable.

Le petit zoom qui va bien...

Ni une ni deux, je file à la cabine lingerie histoire d’avoir direct une place pour essayer mes trop nombreux vêtements et voir le résultat. Verdict ? Trois pulls, trois serre-têtes, trois dessous (oui on n’à qu’à dire que c’était tout vendu par lot de trois voilà). Bon et pour aller avec tout ça, un petit sautoir appareil photo vu sur le vide dressing ne ferait pas de mal hein.

Collier, vide dressing, 3€ (en cours d'acquisition)

De quoi me réchauffer le cœur en cet hiver qui n’en finit pas ! Et au passage, on notera que le community management de Monoprix est au top. On sent la recherche et la réflexion de la construction du packaging au post en temps réel. Bien joué !

Les posts sortis à l'occasion des soldes...

Soldes out

Rouge à lèvres Yves Rocher 3,50€ et deux vernis Sephora 1€ chacun


Cet instant que l’on attendait toutes depuis bien 6 mois est enfin arrivé : les soldes. On a entamé de s’y préparer quelques semaines en avance : arrêt de tous les achats sous peine de les regretter une fois décotés, petites économies dans le portefeuille et jogging matinale pour garder la pêche (bah quoi c’est sportif les soldes il ne faut pas croire).

Boucles d'oreille, 2€, Camaïeu

Avec un certain Théo, nous avons donc entamé la phase de première démarque sans encombre. Avec trois étapes : St Lazare, Les Champs Elysées et Beaugrenelle. On ne pourra pas dire que nous avons fait semblant. Au final, le bilan est assez mitigé. J’ai trouvé une robe Promod qui s’est avérée un peu grande (on aurait dit que je portais un boubou africain, je n’ai rien contre les boubous mais je n’avais pas exactement cette forme en tête à l’achat de la dite robe).

Pull, 17€, Camaïeu

J’ai également pu trouver deux pulls chez Camaïeu dont les réductions n’étaient pas non plus dingues mais qui seraient partis d’ici la deuxième démarque et je ne voulais pas prendre ce risque.

Pull marine brillant, 23€, Camaïeu

Finalement, c’est du côté des produits de beauté que j’ai pu vraiment me faire plaisir avec un rouge à lèvre, deux vernis et mon parfum, tous abordables.

Rouge à lèvres Yves Rocher 3,50€ et deux vernis Sephora 1€ chacun

Petit coup de cœur pour un sweat Sandro absolument magnifique et confortable pour juste 115€ soit un aller retour Paris-Lyon sur le weekend du 8 février (pff la vie est chère).

Nouvelle stratégie adoptée : attendre la dernière démarque et retenter notre chance pour choper les affaires qui valent vraiment le coup et les pièces que le commun des mortels a jugé trop originales ou trop petites et qui nous siéront grave.

T-shirt de Laurence, 6€ en vide dressing

Sinon, cette semaine j’ai porté ce bracelet et ma copine Laurence a acheté ce T-shirt en dans le vide dressing de mode and the city !

Bracelet trouvé en vide grenier cet été

Du nouveau côté shopping

IMG_1778

Hier matin, je me suis fendue d’une petite visite en fripe et à Camaïeu histoire d’évacuer le stress des cours dans un ou deux achats tout à fait incongrus et immérités. A la fripe, les chaussures s’accumulaient mais rien en 36 cette fois-ci. Néanmoins, un pull m’a tendu la manche, bien chaud et plutôt original avec ses motifs dorés.

Un sous-pull marin avec colle à motif rouge m’a également apostrophée au détour d’un rayon, je n’ai donc pas pu résister. Le tout pour 6€, et de quoi se tenir au chaud dans les jours à venir. Parce que oui, l’hiver ne va pas durer mais il fait tellement froid que j’ai juste envie de m’acheter une complète tenue de ski avec moufles et bonnet à l’appui.


J’en profite également pour vous parler de la carte fidélité acquise chez le magasin de prêt-à-porter Camaïeu : une carte gratuite qui permet de collecter des points (1 euro net = 1 point). Au bout de 150 points, on a le plaisir de recevoir un bon d’achat de 6€ sur tout le magasin SOLDES COMPRISES. D’où ma visite puisque le bon n’a pas une durée illimitée : il faut l’utiliser dans le mois. La carte Camaïeu donne également lieu à des paliers. Lorsque l’on atteint différents paliers, on a droit à des avantages comme un cadeau le jour de son anniversaire, des retours sur achat sans ticket de caisse à l’appui, des retouches gratuites, des livraisons gratuites et des ventes privées.


Cette carte, bien entendu, est un outil de la société de consommation poussant à revenir au magasin et nous laissant une moindre marge de manœuvre quant aux choix que l’on fait. En général, je suis contre les procédés de fidélisation par lesquels je me sens manipulée. Néanmoins, lorsque le bon d’achat de 6€ est arrivé, je n’ai rien eu à dire. Je suis allée prendre mon petit top en soldes (photo ci-dessous) comme tout le monde. Bon ok, j’en ai profité pour acheter des boucles d’oreilles florales (photo ci-dessus), et alors ? Au final, les deux me sont revenus à 8,90€ au lieu de 14€90.

Soldes : 3ème (et dernier) tour

dressingroom

Dernier tour en effet, le budget soldes du mois a été dépensé, that’s why. Néanmoins, aucun regret, je me suis bien fait plaisir. Et pour clore ces soldes, un bouquet final sous la forme d’un short à 9,00€ à New Look (situé dans le centre commercial Cap Sud). Un moment de pause à Géant Casino et je courrais dans la galerie saisir les occasions des magasins qui se hissaient sur mon passage. En deux temps, trois mouvements, me voilà dans de New Look à me demander si le 38 m’ira. La vendeuse estime que non, je pense que oui. Et hop un essayage plus tard, une femme me laisse passer à la caisse pour payer le dit short qui me va. Pas de retard à Géant Casino et un short aux motifs originaux qui m’attend dans mon casier.