Curiositas

Scénographie juste parfaite avec ces parapluies/luminaires à l'entrée

Paris prévoyait de passer une nuit blanche ce samedi. Avec l’esprit de contradiction qui me caractérise, je me suis rendue à Orsay (à bien 1h00 de métro/RER B) pour admirer les installations artistiques et scientifiques de quelques étudiants. En effet, le Festival Curiositas, organisé avec l’aide d’un certain Théo, commence ce lundi et certaines de ses animations étaient déjà visibles.

Scénographie juste parfaite avec ces parapluies/luminaires à l'entrée

Un moment très inspirant au niveau photographique comme on pourra le constater avec les images de cet article mais aussi des découvertes vraiment intéressantes à l’image d’un capteur sous forme de casque qui enregistre les mouvements faciaux et certaines volontés du cerveau : de quoi pousser une Barbie dans la mousse simplement en pensant à l’action de pousser. Impressionnant.

Reproduction des mouvements de notre quotidien grâce à des capteurs : de quoi faire de bonnes devinettes !

Autre installation : un stylo bluetooth qui permet d’écrire sur une feuille dont le dessin se garnit en simultané sur un écran projeté avec les bruitages tant qu’à faire. Une activité ludique qui plait aux enfants voyant leurs oiseaux et autres lacs prendre vie sous leurs yeux.

Salle d'entrée digne des plus grands films de SF

Je ne regrette pas d’avoir fait le déplacement car certaines je n’imaginais même pas l’existence de ces technologies. Le campus d’Orsay reste assez mort, mais son Festival Art et Sciences lui est prometteur.

Plus d’infos : Site du Festival

Mon père, cet artiste

3087139747_1_7_qYywzHhq
Petit tableau pour grand artiste

Depuis qu’il est à la retraite, mon père prend le temps d’affirmer son âme d’artiste. Il est amusant de rentrer à la maison et de voir pousser chaque fois de nouveaux tableaux sur les murs, les meubles, de partout en fait. Sa plus grande réussite est fièrement accrochée à l’un des murs de mon appartement : il s’agit d’un tableau de cerises dont le modèle était dans ma chambre de Châtillon St Jean. Et quand il ne peint pas, il fait de la photo. Sa dernière visite à Avignon s’est soldée par une photo très réussie de la poignée de porte d’un certain Gaspard. Très occupé donc et toujours sur le qui-vive à la recherche d’une image à immortaliser, d’un paysage à figer sur toile ou sur papier voire sur son blog ici.

La poignée de porte en question

Son travail en cours

Après le cri des ondes, le cri du crayon

2011-03-01-postit-1

La découverte d’hier, le cri du crayon.

Un blog axé sur le dessin qui change de ce que l’on a l’habitude de voir. Des graphismes de qualité, des dessins recherchés, un bon moment à passer et des fonds d’écran potentiels à enregistrer qui sait ? Ce blog est tenu par Hélène Balcer, dont le talent n’est plus à prouver. J’aime en particulier ses dessins j’aime et j’aime pas, très réalistes et subtils.