2 séries à tester pour se remettre de la rentrée

ddd

      news-042115b-lg

The astronaut wives club

Un soir, juste après avoir fini Kaboul Kitchen, j’errais sur Full stream en quête de nouvelle série à regarder quand tout à coup je suis tombée sur The Astronaut wives club, dont je n’avais jamais entendu parler.

En deux mots ? Fin des années 60, la course à l’espace fait rage entre les USA et la Russie. On entre dans le quotidien des épouses de sept astronautes : les Mercury, du nom du premier programme spatial américain comprenant des hommes dans une capsule. Le cours d’Histoire commence. En effet, cette série est tirée en partie d’articles publiés dans le magazine Life de l’époque. Chacune des familles présentées à l’écran a vraiment existé et a été rémunérée 500 000$ pour dévoiler au monde sa vie privée.

astronaut-wives-clubastronauts-wives-clubAWC_Key_Art_Embed

Pourquoi regarder ? Bon, on ne va pas se le cacher, les robes 60’s ne m’ont pas laissé indifférente. Mais on apprend vraiment pas mal de données sur la course à l’espace qui a tout de passionnant et qui je l’avoue n’occupe pas vraiment mes pensées. Autre point : la série est pleine d’émotion et on prend conscience du danger qu’ont vécu les astronautes à leur époque (avec quelques larmichettes oui).

  Younger_Trailer1Younger

Younger, je l’ai découverte sur les pages de Glamour dans un article « Quelle série rattraper cet été ? ». J’ai pu constater que Lizzie Mc Guire (alias Hilary Duff) n’était pas décédé et faisait toujours la niaise dans des séries pour ado. Alors, bien sûr, il fallait que je vois ça.

En deux mots ? Une quadragénaire tente de remettre un pied dans le milieu des éditions après avoir coupé les ponts une vingtaine d’années (le temps d’élever sa fille, avoir une vie de famille, la gâcher, divorcer : rien de bien fou). Elle se fait refouler à peu près partout car elle est trop vieil… euh qualifiée. Elle décide donc de prendre l’apparence d’une jeune femme de vingt ans et se fait embaucher direct chez un grand éditeur…

040715_Youngeryounger_tv_land_a_l

Pourquoi regarder ? Oui, alors déjà pour l’actrice principale (Sutton Foster… oui c’est moche comme nom), une complète inconnue, qui nous bluff complet avec son rajeunissement minute, mieux que les crème Q10+. Ensuite parce que vraiment cette série est légère et nous fait passer d’aussi bons moments que Girls ou encore The Carrie diaries. Enfin, parce que du haut de ses 40 ans, le personnage principal mais le grappin sur un jeune esthète (tatoueur quoi) tout à fait charmant. Oui, tout le scénario est complètement surréaliste ici, et alors ?

josh-in-brooklyn

Conclusion, jeunes gens, n’enchainez pas deux angines à la fois : vous pourriez bien tomber sous le charme de ces deux séries et rentrer vite le soir pour voir la suite sous la couette avec un chatou pour vous ronronner dans les oreilles, une patte sur le clavier, le derrière bien face à votre nez.

Vide grenier #49

Pantalon #2

Eh bien, cela faisait longtemps qu’il n’y avait pas eu du nouveau par ici. Il faut dire que je suis passée par tous les bugs possible de l’oubli de mot de passe au hack pur et simple de cette mallette à malices (finalement trop malicieuse ?). Mais je n’ai jamais quitté l’idée d’ajouter des articles juste ici. La preuve ? Les dossiers aux noms des prochaines parutions s’entassent sur mon bureau d’ordinateur. En voici donc déjà un.

TROUSERS

Un vide grenier, 3 pantalons

Vide grenier #45, durant lequel j’ai vraiment donné de ma personne. Comment ? En essayant pas moins de 2 pantalons et en en portant en tout 3. Un véritable défilé dont les cabines d’essayages n’étaient autre que les voitures des exposants « Mais oui allez-y pas de souci, j’ai une serviette pour vous cacher. ». Au moins là je suis sûre des tailles ! J’ai donc pu trouver un pantalon digne des années 68 dans tout ce qu’elles ont de plus kitch (oui on peut y voir des chevaliers en armure) et un autre spécimen à deux jambes de la marque Sessun aux motifs tout à fait ethniques.

Pantalon #2
Pantalon #2

Des motifs marins mais pas trop. Et des accessoires.

IMG_0635 IMG_0632

 A l’époque, l’été n’avait pas encore pointé son nez. J’anticipais tout de même avec une marinière, des lunettes de soleil improbables et un petit débardeur marin tout ce qu’il y a de plus cute. Mais l’esprit marin, au bout d’un moment ça va bien.

Sans titre-1

Du coup j’ai aussi investi dans un petit haut frais couleur corail aux oiseaux des îles et dans un collier menthe à l’eau-corail que je n’ai finalement pas encore porté. Pas top. Côté accessoire, les barrettes m’ont bien plu. Karting ou motif géométrique de folie : le bleu dominait.

IMG_0629

La question de la robe salopette

IMG_0644Vient tout de suite la question fondamentale du vide grenier : la robe salopette : pour ou contre ? Eh bien, après moults hésitations, j’ai fini par opter pour. Les raisons ? Le côté enfantin des bretelles retrouvé, le fait que je ne la retrouverait pas sur ma voisine ou sur n’importe quelle fille dans le métro, le monde de possibilités qui s’offre à moi pour ce qui est du T-shirt en dessous. Depuis, je ne l’ai portée qu’une fois (honte à moi). Mais je n’ai pas dit mon dernier mot. Puisqu’il fait apparemment frais à Paris, je vais la ressortir cette semaine. Voici donc quelques spécimens du genre si vous comptez vous aussi craquer :

 salopette

1. Robe salopette sur Ebay, 26,10$ – 2. Pochette en osier, 120€ – 3. Chapeau de paille, sold out sorry 4. Appareil photo jaune, 72€ – 5. Bague fantaisie, 57€ – 6. Vans rose, 40€ – 7. Lunettes de soleil roses, 75€ 8. Tshirt trop choupi, 20€ – 9. Parfum Chance de Chanel, hors de prix.

Vide grenier #48

HAUT1

   HAUT1

Hop on ouvre la saison vide grenier 2015, avec celui des Coteaux, à un arrêt seulement de mon Tram à Suresnes. Comme quoi, vivre en banlieue, ça a du bon.

HAUT1 - Copie

IMG_0516

Un vide grenier pour les exposants aguerris qui n’avaient pas peur de la pluie. J’ai trouvé de quoi rafraichir un peu complètement ma garde robe. Au programme : beaucoup de cols et chemises, trois boucles d’oreille, un cintre qui aurait été parfait pour la manifestation en faveur de Charlie.

ceintre

Grosse déception en revanche : l’achat d’un mini fer à repasser vintage qui ne marque pas malgré les certifications de la dame qui le vendait. Fou ce que les gens sont prêts à faire pour 2€.

HAUT2

Bref, un vide grenier plein de surprises, notamment la rencontre d’une dame hyper sympa qui m’a raconté sa vie et m’a vendu quelques petits hauts d’été qu’elle avait trouvés il y a 20 ans en Inde. Le plus sympa était de montrer mes premiers achats aux exposants suivants de temps en temps, histoire de passer le temps.

boucles

Une belle ouverture de saison qui comme d’habitude a fait un peu peur à mon placard !

IMG_0534

A la découverte de la Recyclerie…

UNE

ACCUEIL

Mercredi soir dernier, Mon amie Mathilde et moi avons testé ce lieu hybride dont le nom commence peu à peu à surgir dans les pages de nos magazines. La Recyclerie, comme son nom l’indique, restaure, récupère et remet au goût du jour différents éléments de bricolage, jardinage… De notre côté, ce qui nous intéressait c’était plus l’atelier de création de petits bijoux fantaisies tenu par la bloggeuse Dance and tricot. Au programme ? Petite boucles d’oreille triangulaire en cuir. Voyez plutôt…

IMG_0317Juste au-dessus, une grande partie du matériel : cuir de couleur et ciseaux. Il manque la poinçonneuse, le petit crochet des boucles et les deux pinces pour l’accrocher (plus bas). J’ai choisi ma couleur préféré (oui le violet en brillant s’il vous plait) et jaune pour le pep’s. Une fois la découpe faite, on choisi la combinaison qui nous plait le mieux. Une rude épreuve à en juger par ce .gif indécis :

BOUCLES

Pendant ce temps, sans hésitation, Mathilde allie le doré au rouge et au violet. Un pari réussi…

IMG_0337
Les boucles Made in Mathilde

IMG_0338Un petit coup de pinces… et voici le résultat de profil/ de face.  Bon, pour l’anecdote… à peu près 5 minutes plus tard, Mathilde et moi on cherchait l’une des boucles qui s’était fait la malle dans la rue. Le gros fail. On l’a retrouvée ! Mais je l’ai à nouveau perdu le lendemain. Sans la retrouver cette fois. Parfois quand ça veut pas, ça veut pas !

IMG_0346

IMG_0350

Et ensuite ? Petite pause repas au bar/restaurant méga stylé de la Recyclerie. Au programme ? Burger (génialissime) et verre de sirop le tout pour à peine plus de 10€. Un bon moment qui a commencé au retentissement de notre beeper. Et oui, chaque client a son propre bip bip pour aller chercher son plat. High tech la récup’ !
IMG_0352 IMG_0355 IMG_0365

 

Dans le dressing 2…

Le haut mentionné plus haut

Souvenez-vous ! L’an dernier on entrait dans le dressing d’Eugénie. J’ai trouvé une nouvelle proie… voici donc celui d’Emie ! Pour la petite histoire, Emie et moi avons déjà un passé dressing en commun : nous avons même partagé « la demi-robe » que nous nous faisions passer environ tous les 6 mois. Ouais ça vous fait penser à 4 filles et un jean et vous trouvez ça cucul mais on n’écrivait pas dessus nous, et je n’ai rien vécu de très fou avec un grec super sexy désolée. Aujourd’hui, on ne partage plus les fringues, on achète les mêmes, comme vous pourrez le voir un peu plus bas. Voici donc, le dressing d’Emie…

Un petit gif pour commencer
Un petit gif pour commencer
  1. Quelle est ta pièce préférée dans ton dressing ?

Dur de choisir… Une robe blanche !

A noter que le lendemain, Emie s’est rétractée et m’a envoyé : la pièce préférée c’est peut-être la veste de costume noire kookai finalement

  1. Ta dernière pièce achetée ?

Euh il y en a plusieurs… La dernière de la journée ? Une jupe en jean !

Ma préférée de la journée ? Un body ou alors le pull tout doux à porter avant de dormir ou alors la robe noire ou la jupe… Je les aime toutes en fait

  1. La pièce que tu as déjà mais que tu continues d’acheter (ton péché mignon quoi) ?

Les robes !

Et en voici une de robe, justement !
Et en voici une de robe, justement !
  1. Achètes-tu plutôt en boutiques normales, soldes, en vide dressing, vide grenier ?

Plutôt en boutiques normales et en soldes. En vide grenier seulement quand je suis bien accompagnée (par mon amie Manue évidemment)

  1. Si tu devais décrire ta tenue idéale…

Robe (courte j’entends, pas longue jusqu’aux pieds…), des bottes noires, une veste de costume et quelques bijoux discrets.

Le haut mentionné plus haut
Le haut mentionné plus haut
  1. Si tu étais une devise shopping…

Ça me va bien ? Ca me fait pas des grosses cuisses / fesses ou petits seins (au choix selon la pièce et l’humeur !)

  1. Comment te sépares-tu de tes affaires, si tu t’en sépares ?

Dans un carton direction la croix rouge !

  1. A quelle héroïne ou personnalité pourrais-tu piquer le dressing ?

Aucune mais je piquerais le dressing de toutes mes amies !!

  1. Tu choisis ta tenue le matin ou le soir ? Tu changes après ?

En général le soir en semaine et je change le matin si je ne suis pas à l’aise et sinon avant la douche en week-end !

  1. Pour toi, qu’est-ce qui est rédhibitoire dans un look ?

Que les couleurs n’aillent pas ensemble !

Et parce qu’Emie n’est pas qu’une fille qui a un dressing, elle a prévu de faire le semi-marathon de Paris la semaine prochaine. Get Sporty !

IMG_0168