5 films que vous auriez dû aller voir

LUCY
Quand j’ai vu que la mallette remarchait

Depuis quelques temps, la Mallette à malices avait quelques soucis techniques largement au-dessus de mes compétences de profane de la base SQL. J’ai même supprimé moi-même une grande partie de mon blog en tentant de le réparer, tant qu’à faire. Finalement, c’est dans un groupe Facebook que j’ai réussi à trouver un gentil geek pour m’aider. So… She’s back ! Je me cherche encore un peu sur le design mais c’est l’occasion de faire du neuf !

Party girl

On ne commence pas doucement avec Angélique. Cette fille de cabaret comme elle s’annonce elle-même n’est pas facile à vivre. Amoureuse du monde de la nuit, elle a l’alcool un peu mauvais et la nostalgie qui la démange. Michel lui demande de l’épouser. Sautera-t-elle le pas quitte à changer de vie ?

Très bon film, dont la scène finale est vraiment réussie et la BO remarquable. Un peu perturbant : les noms des personnages sont les mêmes que ceux des acteurs. Et pour cause : Angélique a vraiment été danseuse de cabaret et s’est véritablement reconvertie. Quant à celui qui joue Samuel dans le film, il s’agit de son vrai fils ! L’actrice principale est géniale. Seule question qui persiste après la séance : porte-t-elle une perruque ?

New york melody, moins de partys et plus de chant

Gretta vient de se faire larguer par son petit-ami après une longue relation basée sur l’écriture de chansons. Dan vient de se faire jeter par son associé alors que leur label est en pleine ascension. Leur rencontre dans un bar un soir après une simple impro de la jeune fille pourrait bien les mener à parcourir quelques portées ensemble…

Un feel-good movie qui occupe parfaitement un samedi soir sans plan particulier. A noter que le chanteur des Maroon 5 (dont j’écoute l’album en boucle ici). Keira Knightley, ma petite chouchou y est parfaite comme à l’habitude, bien qu’il faille admettre que sa voix ne sort pas des sentiers battus. Après, on peut pas chanter comme un petit oiseau et faire les pubs Coco Mademoiselle. Cimer la justice.

Lucy, de Keira Knightley à Scarlett Johanson

Lucy est une jolie blonde un peu fêtarde qui, à la suite de l’ingurgitation improbable d’une nouvelle drogue très forte, développe 100% des capacités de son cerveau. De quoi lui donner quelques pouvoirs inattendus…

Du grand divertissement, qui en met plein la vue. Si vous avez peur de vous endormir lors de votre prochaine séance ciné, sachez que ce film vous en dispensera. Petite question du coup, comment ce serait si on utilisait 100% de nos capacités ? Luc Besson semble avoir sa propre réponse à la question. On accroche ou pas. Dernière réplique que j’ai retenue « La vie nous a été donnée il y a des milliards d’années. Maintenant vous savez quoi en faire. ». BIM.

The salvation, un tout autre combat

John retrouve sa femme et son fils et les ramène en diligence jusqu’au foyer qu’il leur a fondé dans un coin reculé de l’Amérique des 1870. Tout à coup, leurs compagnons de route décident de troquer leur bouteille largement vidée pour une petite partie de jambe en l’air avec son épouse. Une situation qui dégénère…

Mads Mikkelsen. Simple mais efficace, cet atout au casting suffit pour aller voir le film. Bon allez, Eva Green n’est pas en reste. Mais un western avec celui qui nous fait hérisser le poil dans Hannibal, rien de tel non ?

Les combattants, les petits derniers

Arnaud reprend peu à peu l’entreprise familiale suite à la mort de son père. Madeleine, un peu particulière, s’entraîne à survivre à la fin du monde. Après avoir combattu l’un contre l’autre, ils pourraient bien combattre le reste du monde ensemble.

Seule petite déception dans la sélection de films présents. Ce film est vraiment bien mené mais il présente limite des longueurs, et en 1H30, c’est un peu abusé. Adèle Haenel nous fait une petite leçon de fitness en direct live : fini la zumba, plonger avec un poids dans le dos c’est tellement mieux ! Intéressant cependant de connaître le milieu de l’armée et pour un premier long-métrage, Thomas Cailley se met bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>