Vide grenier #46

Sautoir, 6€
Bâteau rétro... le jouet de l'été !

Le weekend du 21 juin, j’ai eu le plaisir d’accueillir mon amie Eugénie chez moi. Et nous n’avons pas fait que fêter la musique à l’Olympia en compagnie de Lana del Rey, Agnès Obel et Christine and the queens. En effet, en tant que chineuses, il nous fallait de quoi nous mettre sous la dent. Un vide grenier s’imposait.

Même pas peur de prendre le RER C pour aller jusqu’à Vitry Sur Seine à l’autre bout de la banlieue parisienne, nous on est des vraies ! Et on a bien fait ! Eugénie a en effet pu remplacer le plat en verre qui manquait au fond de son micro-onde (et le porter toute la sainte journée ce qui lui vaut une grande admiration de ma part) et j’ai trouvé de quoi compléter ma garde-robe. Non, elle n’est pas complète, merci.

Au détour d'un stand, un matériel de petit chimiste vintage

Au rayon des vêtements, petits pulls et chemisiers se sont succédés. Moment d’émotion quand je retrouve une chemise de la marque La City, pour laquelle j’ai travaillé deux étés. Celle-ci n’existe plus pour info. Le clou du spectacle : un short vintage à carreaux acidulés. Un peu dingue le moment de l’essayage : passage sous la jupe… mais finalement concluant !

Short vintage, 2€

Côté bijoux, vous l’aurez compris, j’ai un certain penchant pour les boucles d’oreille. Ici, j’en ai trouvé 6 paires différentes mine de rien ! J’ai aussi investi dans un collier à l’esprit oriental et dans un bracelet que j’adore : un jonc doré avec un lien beige autour. Très fin et qui ira parfaitement avec mon bronzage de l’été. Oui, je compte bien bronzer, merci. A retenir : le collier globe terrestre, vraiment dans la tendance, que j’ai repéré puis acheté en toute fin de vide grenier (il avait perdu 3€ de sa valeur entre temps, passant de 9 à 6) ce qui valait la peine !


Ensuite, passons aux accessoires. Des fils à canevas aux couleurs du Sud, une coque Iphone pour ma collègue Lucie, un brûleur d’encens et un bout de dentelle. Un peu énigmatique tout ça ? Bon la coque et le brûleur d’encens non. Les fils à canevas pourraient bien me servir à me lancer dans les bracelets brésiliens prochainement et la dentelle à customiser un de mes petits tops. Affaire à suivre…

Sautoir, 6€


Au rayon maquillage, deux petits fards à paupières Bourgeois nous attendait. Vert et perle, de quoi avoir des yeux de Cléopâtre. Je les ai testés depuis, ils remplissent bien leur tâche. Un vide grenier fort réjouissant donc, mis à part pour nos porte-monnaie. Bon à noter qu’Eugénie a été bien plus raisonnable avec sa plaque micro-onde et un bracelet. Vivement le vide grenier #47…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>