17 filles

Les jeunes filles en question

A Lorient, près de la mer, les jeunes filles du collège du coin ont une lubie un peu particulière : la mode n’est pas le dernier sac Longchamps, la plus rapide des tablettes numériques ou les baskets les plus hors de prix. Non non, il s’agit de tomber enceinte. Résultat : comme le dit le titre du film, 17 filles attendant un heureux événement. Honnêtement, lorsque j’ai vu ce film je n’avais pas du tout entendu parler du spitch et je me suis retrouvée devant toutes ces filles de 14 ans en pleine gestation ou en train d’essayer de tomber enceinte à tout prix sans se soucier des conséquences et en prenant cela comme un jeu, j’ai été un peu choquée.

Les jeunes filles en question

Ce qui est drôle c’est de remarquer à quelle point ces jeunes filles agissent solidairement et en réaction au système dans lequel nous vivons pour noircir les pages du carnet rose de leur collège. Dans cette bande à part, il y a un chef : Camille (Louise Grinberg, naturellement charismatique), dont la mère un peu paumée ne s’occupe jamais et qui recherche à travers sa grossesse à se jouer de sa propre solitude. A travers elle, son influence de « plus belle fille de la classe », c’est le thème du leadership et du mimétisme chez les adolescents, de leur besoin absolu de faire clan, qui devient le vrai et passionnant sujet du film. L’une des demoiselles dans le groupe va jusqu’à simuler une grossesse en mettant un faux ventre rebondi sous ses vêtements. Certaines scènes deviennent même improbables comme les séances d’aquagym collectives, les échographies devenant monnaie courante et les feutres servant à redécorer les ventres pleins de vie en bonhommes amusant.

Camille, la leader du gang des jeunes filles enceintes

Ce film, dont l’histoire est tirée d’un fait divers qui s’est produit à Gloucester, me met un peu mal à l’aise. Le fait de faire un enfant comme un caprice égoïste en réaction à l’autorité scolaire et parentale me semble malsain. Néanmoins on peut reconnaître que le sujet est des plus original et se démarque des scénarios habituels. Sans prendre partie, Muriel et Delphine Coulin nous exposent les faits et analysent à la caméra les tenants et les aboutissants d’un fait de société hors du commun. A voir.

La grossesse : dernière tendance

Ce qu’ils en disent…

Première.fr

France-amérique.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>