Bachelorette

Regan, Gena et Katie
Regan, Gena et Katie

Regan, Gena et Katie, trois bombes de 25/30 ans et amies depuis le lycée viennent enterrer la vie de jeune fille de leur amie Becky, obèse et particulièrement heureuse. Seulement ces trois filles quoique très jolies sont plus que névrosées et peu sortables : Regan préfère lécher un trottoir plutôt que céder sa robe de mariage de rêve à son ami, Gena ne s’est jamais vraiment remise d’un avortement et met des T-shirts sans pantalons, Katie est le stéréotype de la fille belle et conne qui surconsomme de la drogue et a besoin d’attirer l’attention. Autant dire que ces trois hystériques réunies dans la même pièce que des substances illicites avec la robe de la future mariée… ça promet !

L'affiche

Ça ne promet rien du tout oui : Worst film ever. Et allociné de dire :

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Ah oui tout à fait je vois à quelle scène cette mise en garde fait référence : celle où une prostituée s’essuie les parties intimes avec la dite robe de mariée. Etait-ce vraiment nécessaire ? NON ! Ce film joue dans le sur-trash et ne fait qu’une pâle copie de sa version masculine : Very Bad Trip. On se demande ce que fait Kirsten Dunst dedans d’ailleurs, j’espère que le cachet était à la hauteur. Elle avait besoin de payer a dernière rehab ou quoi ? Sérieusement après avoir fait Melancholia tu ne fais pas ça. Bref, je pense que mon avis est plutôt clair : ce film est sordide, aux antipodes de la subtilité et de ce qui fait une bonne comédie.

Dans ce sac poubelle il y a la robe de mariée oui oui

Le pire : c’est que ce film véhicule de fausses idées sur les overdoses : lle personnage de Katie consomme à peu près toutes les drogues possibles et s’en tire avec un petit mal de crâne et Regan de dire « Non non ce n’est pas grave elle fait ça toutes les semaines ». Il est beau le message là hein : Allez-y consommer n’importe quoi c’est pas grave au pire il y aura une ambulance pour vou rétablir en moins de deux. N’importe quoi ! Heureusement que Laurence avait fait un bon gâteau au chocolat pour l’accompagner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>