En cas de bonheur

En-cas-de-bonheur

Lorsque ma maitre de stage m’a prêté ce livre, je me suis dit qu’il ne fallait pas que je fasse comme la plupart des livres que je laisse attendre sagement sur une étagère le moment où je vais enfin les ouvrir. J’ai donc pris les devants et commencé à le lire presque aussitôt. Une belle initiative qui me remet le pied à l’étrier de la lecture, loisir que j’avais un peu mis de côté depuis un an ou deux.

La couverture

191 pages. 3 jours. 8 personnages environ. 1 histoire. Celle de Claire et Jean-Jacques, en couple depuis plusieurs années et au bord d’un précipice : celui de l’oubli des débuts, de la routine plus que pesante et de la fin de l’amour, la fin de l’existence pour l’autre et à travers l’autre. Jean-Jacques va très vite tenter de retrouver un semblant d’existence dans l’adultère. De quoi briser le confort qui tue lentement leur relation. En cas de bonheur, on peut finalement ne pas être heureux…

Lecture.

Un livre écrit par David Foenkinos, à l’origine du film La Délicatesse avec Audrey Tautou, un Curriculum Vitae sympathique donc, axé sur les histoires d’amour à l’âge adulte. J’avoue que les questionnements traités au cours de cet ouvrage sont loin de moi : comment gérer l’effritement d’une histoire ? Comment recréer un Genève (premier voyage du couple dans l’histoire) ? Cependant, on a tendance à finir par ressentir la détresse des protagonistes face à la perte de leur amour. Jean-Jacques et Claire sont un peu monsieur et madame tout le monde, dans leur lutte pour conserver intacte une histoire qui ne l’est plus. Un livre qui se lit vite, surtout dans la voiture pour aller au Printemps de Bourges.

Ce qu’ils en disent…

Le blog Mon escapade littéraire

La Bibliothèque Jacques Duquesne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>