Arteum

photo 2

Ce qu’il y a de bien avec le fait d’être stagiaire dans un groupe comme Radio France, c’est que chaque jour apporte son lot d’événements culturels et d’invitations, pass, accréditations, nom sur liste ou encore petite remise de prix et cocktail bien sympathiques. Un avantage non négligeable donc, dont je tire partie sans abuser tout en profitant tout de même.

Nains de jardin choqués

Mercredi soir, j’avais donc une invitation pour le vernissage d’une exposition au Louvre « De l’Allemagne 1800-1939. De Friedrich à Beckmann ». J’avais proposé à ma copine Léa de venir histoire de passer un bon moment. Bien loin de nous intéresser aux œuvres de la renaissance et autres tableaux contemporains, nous avons fini par faire un tour rapide de l’exposition en papotant sur nos différents avancements de vie et nous avons bizarrement atterri bien loin des considérations artistiques et esthétiques du Louvre, dans la boutique Arteum qui fait finalement l’objet de l’article que vous lisez actuellement.

Vaisselle Magritte

Un établissement tout à fait agréable, lumineux coloré et attractif dans lequel nous avons fait un bon tour parsemé de prises de photos pour ma part histoire de rapporter les petites trouvailles sympa que l’on peut y faire sur ce blog. Alors à noter : le carnet intitulé Lovers I had and liked qui me paraît être un répertoire original et tout à fait utile. Bon après on retourne le truc, 14,90€, ça calme. On a aussi trouvé un canard en bois dans lequel on peut mettre du scotch à 26,90€ et des coques Iphone Pantone à 29,90€.

Rayon Pantone
La déco qui ne fait pas de mal

De quoi donc racler le fond de mon petit porte-monnaire Accessorize. Je suis ressortie sans avoir rien acheté mais la tête pleine d’idées et d’envie design. Un bon moment à flâner entre amies qui a continué sur Nature et découvertes et d’autres enseignes tout aussi attrayantes. Aller au Louvre et finir par faire les magasins, de quoi se demander si l’on n’est pas un peu superficielles mais non vraiment l’expo n’était pas à la hauteur de Arteum. Sorry l’Allemagne.

Légo, partenaire privilégié de notre enfance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>