Pour vivre heureux, vivons cachés.

Autre stratégie : celle du caméléon

Une nouvelle tendance mode chez nos stars : l’anonymat.

Incognito

Dans le futur, tout le monde aura droit à son quart d’heure d’anonymat. Eh oui, la gloire devient monnaie courante comme nous l’a montré Woody Allen dans « To Rome with love » avec son personnage de Leopoldo, célèbre sans trop savoir pourquoi et goûtant aux affres de la surexposition médiatique.

La téléréalité omniprésente et la croissance improbable des réseaux sociaux nous on fait basculer dans une spirale difficile à contrôler, même pour les personnes très riches. Il est vite arrivé, le tweet de trop. Nadine Morano ne nous dira pas le contraire. Entre les politiques, les PDG et autres stars de la chanson, il n’est pas rare de voir passer un post bien exposant niveau vie privée. Le buzz comme on l’appelle, a frappé et la réaction ne se fait plus attendre.

Autre stratégie : celle du caméléon

Le nouveau chic s’illustre dans la discrétion. Désormais, lorsqu’une star investie dans l’immobilier, elle va faire appel à un agent qui camoufle sa véritable identité derrière pléthore de faux-noms. Jenifer Aniston aurait même utilisé celui de son chien. Les visites se font la nuit désormais. On n’est plus fier d’acheter, on cherche à se cacher avant tout.

Cette invisibilité nouvelle est également due à la conjecture actuelle : allez recevoir une journaliste chez vous, prendre des photos dans un luxe insolent lorsque vous n’avez pas tout déclaré au fisc.

Les Daft Punk

Désormais, les célébrités se terrent dans leurs villas luxueuse comme a pu le faire Mylène Farmer au cours de sa carrière. Elle trie les médias auxquels elle accorde des interviews et gère son image de « Je suis passée par ici, je repasserai par là » à la perfection. Le mystère de sa vie privée reste entier. Autres stars dans la discrétion : Greta Garbo, Howard Hughes, Banksy et les Daft Punk qui ont quand même trouvé le bon deal : les costumes et surtout les casques durant toutes leurs apparitions. L’anonymat est un luxe que les riches ne peuvent pas toujours se payer. Le temps de la célébrité est donc compté, 15 minutes et pas une de plus.

Consumer Jesus - Banksy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>