Habemus papam (ou pas justement)

habemus-papam-wallpaper_379511_1773

Allez, un petit tour sur Wikipédia s’impose, cela faisait longtemps :

Habemus Papam est une locution latine séculaire qui signifie « Nous avons un pape ». Elle est prononcée par le cardinal protodiacre à l’issue d’un conclave, depuis le balcon central de la basilique Saint Pierre au Vatican, afin d’annoncer à la foule romaine et au monde entier l’identité du nouvel élu et le nom de règne qu’il s’est choisi.

Imaginez cette situation improbable : le pape en exercice meurt. Les cardinaux se réunissent en conclave pour procéder à l’élection de son successeur, la fumée sort blanche du Vatican et au moment de se présenter à ses fidèles rassemblés sur la place St Pierre, le nouveau pape se la joue dépressif et ne se sent pas à la hauteur de la tâche que lui a confié le Seigneur.

Habits rouges chatoyants, messes à répétition et bénédictions en veux-tu en voilà ne semblent pas faire son bonheur. Il va alors faire faux bond à ses confrères pour se ressourcer pendant que ces derniers testent un petit tournoi de volley ball avec le psychanalyste attitré de sa sainteté. Surréaliste, peut-être mais un bon film, clairement, qui doit beaucoup à l’interprétation impeccable de Michel Piccoli, qui a l’air parfaitement dépassé par les événements. Très drôle, ce film met le doigt sur un sujet peu traité finalement, l’élection d’un nouveau pape et les enjeux qui en découlent. Comme quoi, la foi ne suffirait pas pour devenir le Saint Père, se sentir à la hauteur est primordial. 1h42 sans pape fixe, de quoi passer une bonne soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>