7 raisons de fêter noël

Marché de noël : le zoom

Boules de noël pantone

Chaque année, les rennes Rodolphe, éclaire et leurs acolytes parcourent le ciel pour livrer les cadeaux. France Inter annonçait même aux nouvelles tout à l’heure qu’il y en a un doté d’un radar satellite dans le nez rouge grâce auquel on suit la trajectoire du bonhomme à la barbe blanche et au manteau rouge. Bref, personne n’en a marre de noël, voyons voir pourquoi.

 
Marché de noël d'Avignon

 

1// La période de l’avent. Le calendrier plein de chocolats que l’on dévore chaque jour, le froid qui arrive et qui nous fait remettre les pulls que l’on avait presque oublié de l’an dernier, les illuminations qui garnissent les rues des villes alentours. Les boutiques nous racolent avec leurs vitrines dorées. Bref, on est d’humeur badine, voire acheteuse au fil des stands du marché de noël.  

2// La joie de redevenir des enfants. Avec mes parents, on n’est pas toujours très sages. Toujours est-il que chaque noël, on retrouve en-dessous de la cheminée de quoi déballer au petit déjeuner. Un moment convivial et chaleureux. Et chaque année, on a beau essayer de le choper, le père noël est plus malin que nous, impossible de le prendre sur le fait à déposer les cadeaux tant souhaités.

Illumination à Avignon

3// Les anecdotes sur les cadeaux ratés. Eh oui, on a tous eu ce noël où un cadeau en particulier ne nous a pas plu. Electroménager pour les uns, bijoux kitshs pour les autres, on finit toujours par sourire en y repensant. De mon côté, un noël j’ai eu trois pyjamas. J’ai bien dormi cette année-là.

4// Les cadeaux que l’on attend toute l’année. Par exemple, chaque année je reçois un parfum, un lait pour le corps ou un gel douche voire même l’ensemble que j’utilise jusqu’au 25 décembre d’après.

Marché de noël : le zoom

5// Le repas tout sauf frugal qui nous attend après. La crise de foie (gras) nous guette ? Et alors ? Il n’est pas question de faire une croix sur le repas de noël qui peut durer 4 à 5 heures en moyenne. Chez nous, le menu comporte systématiquement des escargots, du foie gras, une viande, du gratin de cardons et la bûche glacée sinon rien. Autant dire que lorsqu’on en arrive à la bûche, je n’ai plus faim. Le moment de la mandarine venu, il me reste toujours une place, histoire de rincer l’estomac.

La mandarine, notre partenaire minceur

6// Les vacances. Noël tombe toujours plus ou moins pendant les vacances, de quoi se reposer après un semestre tendu ou un travail acharné.

7// On peut porter des paillettes sans avoir peur d’en faire trop. Allez, votre tante Chantal en abuse un peu mais au fond vous adorez les sequins à foison et les brillants plein les yeux, autant ne pas s’en priver.

Chaque année, les rennes Rodolphe, éclaire et leurs acolytes parcourent le ciel pour livrer les cadeaux. France Inter annonçait même aux nouvelles tout à l’heure qu’il y en a un doté d’un radar satellite dans le nez rouge grâce auquel on suit la trajectoire du bonhomme à la barbe blanche et au manteau rouge. Bref, personne n’en a marre de noël, voyons voir pourquoi. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>