I am Stradivarius

stradivarius (2)

Eh non, lorsqu’il s’agit de Stradivarius dans la Mallette à Malices, je ne parle pas des fameux violons inimitables du créateur éponyme dont j’ai pu apercevoir un modèle au Palais Royal de Madrid cet été mais du magasin de vêtements présent dans le centre commercial Odysseum à Montpellier. Vous l’aurez compris, avec l’amie Laurence, on a fait chauffé la carte bleue sans regrets (hum bon un peu de culpabilité quand même). Résultat : un short à 25€ et une robe en dentelle blanche à 40€ pour Laurence et un pantalon fleuri à 40€ et ses ballerines blanche en dentelle )à 22€ pour moi.

Tout ça pour dire que Stradivarius se situe à peu près au même niveau de gamme vestimentaire que Zara, mais avec peut-être plus de classe tout de même. Ce magasin est fortement implanté dans le Sud, en Espagne et en Italie. C’était la première fois que j’en entendais parler et je n’ai pas été déçu : cela change de Camaïeu et autres Promod. De même, j’ai pu découvrir le Magasin I am, que l’on a déjà pu apercevoir sur les portants d’accessoires de Camaïeu. Un peu cher mais plutôt originaux et avec une grande diversité de thèmes : ethnique, black and white, fower power, il a été difficile de choisir. Laurence s’est fendue d’un cadeau très apprécié : les invisibles revisitées, aux motifs floraux très en vogue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>