Chronique d’un vendredi 13

vendredi-13BSY_057

 

Les origines du mythe

Au niveau de la religion chrétienne, lors de la Cène, dernier repas de Jésus-Christ avec ses apôtres, on comptait 13 personnes à table. Le 13e convive, Judas le trahira et Jésus subira la Passion. Depuis lors, on croit que le fait être 13 invités à table porte malédiction. Le vendredi, ou le sixième jour de la semaine selon la Bible, est le jour de la Crucifixion de Jésus Christ. C’est aussi un vendredi que le Diable tenta Ève et Adam mangea le fruit défendu. Vendredi est un jour banni par la Bible. Le mot « vendredi » ne se retrouve nul part dans la Bible, ni dans le Nouveau Testament, ni dans l’Ancien Testament; on y utilise plutôt l’expression « sixième jour ». Bon, le vendredi pourtant c’est la veille du weekend, c’est souvent l’occasion de quelques soirées mais non, le vendredi n’est pas un bon jour. Dans les mythologies grecques et romaines, le nombre 12 s’identifie à la régularité, la normale: 12 dieux dans le panthéon ou l’olympe, 12 constellations, 12 signes du zodiaque, 12 heures du jour et de la nuit, 12 apôtres de Jésus, etc. Par contre, le nombre 13, indivisible, représente l’irrégulier, le début du désordre. L’ajout de l’unité au nombre parfait 12, pour obtenir 13, signifie la rupture d’un cycle, le début d’un nouveau cycle ou la mort initiatique pour une renaissance.

Au niveau culturel

Bon et puis Vendredi 13, c’est aussi un film d’horreur de 1981 avec Betsy Palmer, réédité en 2009 par Marcus Nipel : dans les deux cas, je n’ai pas vu le film mais pourquoi pas un de ces jours (non pas aujourd’hui).

La phobie du vendredi 13

Pour certains, le vendredi 13 est synonyme d’événements malheureux et de catastrophes inexpliquées. Pour d’autres, cette date est au contraire associée à la chance. Le vendredi 13 a généré sa propre phobie : la paraskevidékatriaphobie, forme de triskaïdékaphobie ou peur irraisonnée du nombre 13. Certaine pratiques comme les mariages, les naissances ou la navigation sont évitées en Occident les 13 du mois. Dans de nombreuses villes, il n’y a pas d’habitations portant le n°13. Les grands immeubles, également, évitent de nommer le 13e étage (qui devient un 12 bis ou un 14a) et certains hôtels n’ont pas de chambre 13 pour éviter d’y loger un client superstitieux. Les vendredis 13, les paraskevidékatriaphobes ne vont pas travailler, ne partent pas en voyage, ne font pas leurs courses, bref, ne sortent pas de chez eux. Un économiste américain a d’ailleurs relevé l’impact économique des vendredis 13 : ces jours-là connaissent en effet une baisse importante de la consommation.

Vendredi 13 et les sciences

Pour les mathématiciens, il peut faire l’objet de savants calculs donnant les résultats suivants : toute année comporte, au minimum, un vendredi 13 et, au maximum, 3 vendredis 13. Par ailleurs, deux mois consécutifs peuvent comporter chacun un vendredi 13 : cela a été le cas en 1998 (vendredi 13 février et vendredi 13 mars).

En bref, le vendredi 13 ne laisse pas indifférent. Pour moi, il reste un jour comme un autre durant lequel je dois aller à Géant Casino passer des produits en caisse, et me procurer là la Bibliothèque Universitaire deux trois ouvrages pour me documenter pour le mémoire en fin d’année. Pas de quoi avoir peur, les livres se sont rarement rebellés à mon passage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>