Les 10 commandements du jardinier

IMG_0067

n°1 – Les traitements chimiques, tu éviteras.
Sauf cas particuliers (grande pollution, très faible lumière), un jardin bien pensé n’a pas besoin d’engrais chimiques.

n°2  – Ton style de jardin, tu détermineras.
Vers quoi voulez-vous aller ? – L’organisation et l’entretien d’un jardin potager sont très différents de ceux d’un jardin décoratif.

N°3 – Le gazon tu maudiras.
Le gazon c’est beaucoup d’eau, beaucoup d’engrais, beaucoup de travail pour vous et beaucoup de bruit pour votre voisinage.

N°4 – Les plantes appropriées, tu choisiras.
Dans de nombreuses pépiniaires, les plantes sont « dopées », mal élevées car habituées à des conditions de vie qui ne sont pas celles de votre jardin. Sélectionner des pépiniéristes qui élèvent les plantes « à la dur », avec peu d’engrais et des quantités d’eau réduites.

N°5 – A son sol, la plante tu adapteras.
Implanter des plantes aimant l’acidité sur un sol alcalin (calcaire) et inversement, les condamnent à court terme.

N°6 – Aux plantes kleenex, stop tu diras.
Une plante bien adaptée peut maintenir sa présence sur plusieurs années et s’étendre en se multipliant sans bourse déliée en formant une véritable pépiniaire naturelle.

N°7 – Tu anticiperas.
La connaissance des cycles de vie des plantes et la patience sont les grands atouts du jardinier naturel.

N°8 – Ton jardin, tu diversifieras.
La force d’un jardin, c’est la présence d’un peu de tout. Arbres, arbustes, plantes annuelles et quelques exotiques comme le néflier du japon en évitant les « pestes végétales » comme la renouée du japon.

N°9 – Certaines mauvaises herbes, tu toléreras.
Une plante comme l’ortie, extrêmement bénéfique, est utilisée comme engrais ou en cuisine. D’autres comme le liseron peuvent être très envahissantes.

N°10 – La terre, tu ne retourneras pas.
Le mulch, terre non retournée, a un rôle protecteur face aux végétaux envahissants, au froid ou à l’érosion. Grace à la lombriculture, vous cédez le travail aux insectes et aux vers et vous vous épargnez de l’argent et de la peine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>