Jackie

086055.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
L’affiche du film

La semaine dernière, j’ai eu l’occasion de découvrir le film « Jackie » en avant première. Non, pas Jackie comme un gros jacky > beauf, la binouse à la main et l’embonpoint en avant. Je parle bien de Jackie comme la première dame des Etats-Unis du 20 janvier 1961 au 22 novembre 1963 (Cimer wikipedia).

Jackieowedding
La vraie Jackie, le jour de son mariage avec JFK

Pour moi Jackie Kennedy c’était avant tout un style aussi chic que coloré, toujours impeccable. Après, côté histoire, ça restait encore légèrement flou. Je m’attendais à voir sur grand écran le faste américain, la difficulté à trouver sa place au sein de la famille Kennedy et autres problèmes superficiels de première dame. Que nenni : ici, l’intrigue tient en une semaine : celle entre le jour de la mort de John Kennedy et le jour où Jackie donc est interviewée par une journaliste du magazine Life.

197247.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Nathalie Portman devient Jackie Kennedy

On commence donc le film avec elle, digne, toujours un peu traumatisée tout de même, qui échange avec le journaliste avec une pointe de défi dans les yeux. Peu à peu les souvenirs se déroulent sous nos yeux en une succession de flashbacks savamment entremêlés. La relation avec le journaliste évolue jusqu’à laisser entrevoir une respectueuse complicité et une phrase qui reste aujourd’hui :

« …don’t let it be forgot that for
one brief shining moment there
was Camelot. »

Durant ces échanges, on retrouve 2-3 faits historiques notoires :

> Le tournage d’un documentaire à la maison blanche par la chaîne CBS dans lequel Jackie nous raconte à quel point elle aime retrouver d’anciennes reliques des présidents précédents et les installer à la maison blanche.

Charles_Collingwood_murrow27s_boys
Photo prise lors du tournage du reportage CBS à la maison blanche, le 14 février 1962

> La prise de pouvoir du président succédant à John Kennedy dans un avion, quelques heures après son assassinat et devant une Jackie toujours dans son tailleur éclaboussé du sang de son défunt mari.

Lyndon_B._Johnson_taking_the_oath_of_office,_November_1963
22 novembre 1963

> La descente des marches de la cathédrale de Jackie avec ses deux enfants suite à l’enterrement de JFK

ARC194186
25 novembre 1963

Mais sans plus tarder, que penser de ce film ?

1. Il ne faut pas avoir le moral dans ses chaussettes le jour où vous allez le voir, à moins que ce soit de bonnes chaussettes par les temps qui courent. Ici, on parle mort, enterrement, dignité et de temps en temps enfants mort-né.

_MG_2293.CR2
L’ambiance du film en une photo

2. Ok on s’amuse pas comme des petits fous comme on le fera devant Lalaland bientôt selon toutes les blogueuses possibles d’Insta (un exemple ici ou encore ici) mais on découvre des faits historiques que l’on prend plaisir à relire sur Wikipedia par la suite.

3. Nat’ (oui je parle de ma grande copine Nathalie Portman) joue comme à son habitude admirablement bien. De potiche à la diction incertaine à veuve digne et hyper forte, il n’y a qu’un pas pour elle. A noter qu’à l’origine, Rachel Weisz était sur le projet avec le réalisateur Darren Aronofsky. Une version peut-être encore plus perchée du drame Kennedy qui a été abandonnée en cours de route.

Day12_33.CR2
Nathalie Portman en Jackie Kennedy

En bref, bien qu’un peu surprise par le sujet un tantinet morbide au début et par le coup de balle tiré à environ 15 minutes (ouais spoil boum), j’ai vraiment apprécié ce film dont l’esthétique est irréprochable.

194747.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
L’un des nombreux flashbacks du film, moment de complicité entre JFK et Jackie

Des infos ?

Sortie le 1er février

Durée d’1h40

1/3 des images du film sont des premières prise. Bien ouèj !

Céréales : le grand débat

nature-field-agriculture-cereals

Parfois, la simple ouverture d’un bar à céréales à Paris peut entraîner un véritable débat. Finalement, des Choco Pops, Frosties et autres Rice Krispies… quel sera le TOP CEREALE ?

crls
Le petit dej’ du dimanche : Muesli, banane, spéculoos dans un yaourt coco.

Ça a commencé comme ça : « 5 euros pour manger des putain de Chocapic ça me débecte ». Réplique de Lucie qui forcément a courroucé l’ambassadrice des Chocapic que je suis : « Moi j’aime les chocapiiiiiiiiiiiiic ».

Quand Lucie dénigre les Chocapic
Quand Lucie dénigre les Chocapic

Le débat était lancé. « C’est quoi tes céréales préférés ? ». Et là, j’ai senti que Lucie prenait vraiment la question au sérieux. « …ça dépend, je pense que mes basic fav’, c’est les Choco pops. J’aime bien les Frosties qui n’ont pas macéré dans le lait et j’aimais bien les Cheerios mais ils ont retiré tout le sucre :/. »

Céréales par typologie

Une réponse complète sur le sujet s’imposait…

  • Choco pops : déjà il faut savoir si c’est pas Choco Krispies (Lucie Marie : « ou coco pops »). Ensuite voilà ma critique perso : je trouve que c’est cool quand ça croustille mais MALHEUR à celles et ceux qui les laissent un peu trop dans le bol : tu te tapes le chocolat au lait du siècle et deux trois trucs gluants qui trempent dedans.

Lucie : mais c’est vrai que le lait est bon après, moi qui n’aime pas trop boire le lait froid

giphy

  • Frosties : franchement ça a un goût un peu trop sucré pour moi. limite ça se mange mieux hors lait et je trouve ça quand même chimique, j’ai jamais adhéré au tigre qui fait du basket.

Lucie : c’est hyper sucré, de toute façon, je ne mange plus de céréales c’est trop chimique << Carrément quoi !

  • Cheerios : je suis contente que tu en aie parlé. Honnêtement meuf, si je ne m’abuse, il y a un vieux professeur foudingue sur le paquet qui m’a toujours fait peur

Lucie : non, ça c’est les Weetos, l’invention du diable

Sans titre-1

Les autres céréales…

  • Trésor :

Lucie : ouais je voulais y venir, je pense que c’est mes préférés, mais j’aime pas leur couleur jaune.

Ça fait un peu épeautre cheuhlou, sciure de bois après avoir percé un pan de mur en liège. Pour moi les Trésor, c’est ok, mais mixé avec d’autres parce que solo ils mettent pas de goût dans le lait.

Lucie : avec quoi ?

Emmanuelle : bah écoute, je pense bien à des choco pops

Lucie Marie : ah par contre ouais, impossible de boire le lait après ça, en plus y a de la vieille poudre jaune qui traine dedans

A noter que le Trésor est roi, il n’attend pas… c’est le céréale que tu peux pas laisser dans les placards sinon il devient dégueu alors que les autres ça passe.

Quicky, le seul, l'unique !
Quicky, le seul, l’unique !

Nesquick

Quicky m’a toute entière aquise à sa cause

Lucie : avant j’aimais bien mais ils ont retiré le sucre de toutes les céréales Nestlé

Apparemment les céréales rendent sexy
Apparemment les céréales rendent sexy

smg

L’oubli

On en a oublié un, il est dans le standard des céréales

Lucie : Smacks ?

Emmanuelle : SMACKS, avec sa casquette il m’a toujours donné envie lui !

Lucie : Je kiffe,  plein de sucre !

sssss

Le top des céréales

Les Jondan’s peuvent-ils nous mettre d’accord ?

Lucie : c’est le meilleur muesli en revanche, je n’aime pas trop leur muesli croustillant.

LE SAINT GRAAL. Enfin. Des céréales qui nous mettent d’accord, qui ont une charte graphique des plus appréciables (souvenez-vous du coucher de soleil juste au dessus du nom des céréales), et qui sont tout à fait accessibles en termes de prix… Ah non pardon. Bon en attendant de trouver le Top céréale, on reste sur les Jordans.

Break the Internet... no. Break cereales !
Break the Internet… no. Break cereales !

Noël : à l’heure du bilan

IMG_1476

En ce 26 décembre, les questions fusent. Qui a mangé quoi ? Qui a reçu quoi ? Pour répondre à ces questions sans plus tarder, retour en images sur ce Noël 2015. Un des articles les plus long de la mallette à malices…

noeloriginal

Le calendrier de l’avent

Cette année, vous l’aurez remarqué : le calendrier de l’avent était l’accessoire incontournable de Noël. Chocolats bien entendu (j’ai reçu le mien durant ma crémaillère : un bon Kinder des familles) mais aussi binouses, vernis à ongles, produits de beauté se sont succédés à l’ouverture des petites (ou grandes) fenêtres des spécimens. Je m’en serais bien fait péter un mais j’ai eu un frein : le coût et surtout, une fois que t’as de quoi te crémer les mains pour toute ta vie grâce à L’Occitane, c’est chouette, mais tu ne te sers jamais de tout. Faites moi pas croire que vous aimez toutes les senteurs en plus. Bref, les calendriers de l’avent ok, mais plutôt home made finalement. Deux-trois tutos se succèdent sur Pinterest à ce sujet. Et pour ceux qui n’ont pas le temps, nique le calendrier de l’avent et place à la décoration de Noël.

IMG_1206
Réverbère de Noël, aperçu dans la Rue des Batignolles, à Paris.

Les décorations de Noël

Bon, on va pas se mentir : une déco de Noël réussie est une déco comprenant un sapin de Noël. Vous êtes un peu autiste et vous ne savez pas vous servir de vos dix doigts ? Voici un fabuleux tuto pour décorer son sapin. Il ne faudrait tout de même pas que vous ne sachiez pas quelle boule mettre à côté de quelle guirlande. Pour ma part, nul conifère n’a frôlé le sol de mon appartement. En ce premier Noël, j’ai préféré me la jouer épuré avec une boule de Noël décor de neige à 4€ (à ce prix là, je vais peut-être la laisser toute l’année en fait) trouvée chez Monoprix.

IMG_1135
La fameuse boule de Noël !

Le Secret Santa alias Noël canadien

Quelle que soit votre façon de l’appeler, lorsque vous célébrez le secret santa ou noël canadien, vous tirez le nom d’une personne à qui vous achetez un présent hyper cool mais avec une restriction budgétaire à prendre en compte. Parfois, vous amenez direct le cadeau et vous tirez le nom de la personne ensuite, selon l’organisation en vigueur. Cette année, les secret santa allaient bon train. J’ai reçu des boules de Noël parfaites pour rejoindre celle citée précédemment et une boule à neige version chat. Quand on connaît mon engouement pour les meunets, on sait que j’étais aux anges. Mais le secret santa est avant tout une bonne façon d’attendre le 25 et de recevoir quelques cadeaux avant d’avoir les seuls, les vrais cadeaux sous la cheminée.

IMG_1282
Secret Santa offert par ma collègue Alizée !
IMG_1374
Secret Santa offert par ma pote Léa !
IMG_1399
Soirée pull de Noël !

La liste de cadeaux de Noël

En parlant de cadeaux sous la cheminée, cette année avec mes parents, on (je) a décidé de procéder différemment. Pour taper dans le mil sans pour autant savoir exactement ce qui allait se situer sous les paquets colorés, la liste de Noël a fait son entrée dans notre traditionnelle routine de Noël. Il faut savoir qu’en la matière, j’ai un mentor : Laurence, la pro de la liste de Noël. Depuis 2013 (mais sûrement même avant), la lecture de sa liste est pour moi un véritable rituel post-Noël. Détaillée, illustrée, commentée, en voici un extrait :

324510747_0_PR_1_11860393_324510747-67b7b8b0-0163-49a9-a194-92627497ba73_1200

Ces mirifiques chaussures à paillettes Naf Naf taille 37 comme l’Indre et Loire, notre beau pays.

Parce que des pieds bien chaussés valent mieux que deux tu l’auras, ces salomés perforées toujours en 37

Le Monopoly de Tours, capitale des Turones et de Sophie Ferjani

Une sucrière mignonne comme un cœur (entendons nous : le truc qu’on tapote pour déverser le sucre sur les gâteaux)

Ce ravissant plat à cake

Et voici donc la mienne, faite avec amour :

Pour vous en exclusivité spéciale cette année, un liste de Noël tout ce qu’il y a de plus raisonnable… qui fera de moi une fille meilleure, bien que j’ai déjà été très sage cette année.

INCLASSABLES // POURTANT JE ME SUIS CREUSÉE

  1. On commence en douceur avec des chaussettes sympa. Un exemple ?
  2. Vous savez comme j’aime les chats… du coup cette coque pour décorer mon portable serait la bienvenue.
A7542402422983_095_b
LE presse-agrumes !

DÉCORATION – POUR QUE JE SOIS UNE HÔTE DE CHOIX  //

  1. Ce magnifique calendrier d’animaux à vélo
  2. Qui ne craquerait pas pour ce magnifique presse agrume ?
  3. ça fait un moment que je zieute cette parure de lit
  4. Un autre cadeau sur laquelle j’attire PARTICULIEREMENT votre attention : Ces 12 cartes postales portant sur les séries qui décoreront mon appartement parfaitement
  5. Ce petit pot est trop choupi
  6. Vous pouvez aussi donner dans les torchons sympas.

SPORT – POUR QUE JE SOIS FERME ET BONNE A MARIER //

  1. Ce legging pour avoir une tenue adaptée à la salle de sport : (ma taille : S ou 36)
  1. Une serviette ne serait pas non plus de trop

essential-white

JOAILLERIE ET PARFUM – POUR QUE JE BRILLE EN SOCIÉTÉ  //

  1. Au rayon bijoux, voici une petite sélection sympa sur le site Delphine tout court : 1, 2, 3.
  2. Ce parfum me ferait vraiment particulièrement plaisir – en 100 mL il faut pas déconner
  3. Cette montre au design novateur me ferait bien plaisir aussi

$_12

LES LOISIRS, POUR FAIRE DE MOI UNE FILLE CULTIVÉE //

  1. Passons côté livres : Le chic des puces, Méfiez-vous des femmes exceptionnelles, Le livre de recettes des Sopranos, très bonne série
  1. Tant que vous êtes sur Amazon, j’ai en vue ce jeu de société depuis quelques temps
  2. Et puisqu’on est sur les loisirs, j’ai trouvé ce Monopoly en lien avec une série que j’aime beaucoup
  3. Ce blason est magnifique
  4. Un sac à dos pour arrêter de vous prendre le votre, mais un joli hein
  5. Vous qui souhaitiez que j’aie un parapluie, un comme ça me dirait bien
  6. vous savez comme j’aime les loisirs créatifs. Maman, tu m’avais dit qu’il y avait un livre avec des modèles faciles pas mal. Du coup si tu peux me l’offrir. Et par la même, un bon pour aller prendre le matériel pour créer un modèle chez Phildar me dirait bien !
  7. Un abonnement à Paulette : un magazine pour les filles bien sympa

Cotisez-vous bien et amusez-vous surtout !

IMG_1464
25 décembre : les cadeaux sont bien sous la cheminée !

Le 25 décembre, enfin !

Ok, la liste envoyée, mes cadeaux commandés et livrés (à une erreur de code postal près), me voici dans le train pour la résidence familiale. Chez moi, c’est le 25 décembre que l’on procède à l’ouverture en règle des cadeaux. Aussi, l’objectif est de déposer ses paquets l’air de rien quand les autres ont le dos tourné, devant la cheminée. Un art dans lequel j’excelle de moins en moins au fil des ans, il faut l’avouer. Mais pas de souci, ça ne nous a pas empêché de savourer ce moment que l’on adore partager chaque année. J’ai donc pu déballer : les cartes postales séries, le parapluie, l’ensemble torchon-tablier-manique, la parure de lit, le parfum, le livre sur le tricot et le livre sur les vide grenier mentionnés plus haut. Bonus : un sapin de Noël tricoté main et le tout avant de se mettre à table.

12449639_10153103336035194_232406379_o
Sapin de Noël Home made !
IMG_1469
Les bûches n’ont rien compris !

Eh oui, un repas de plusieurs heures dans lequel le foie gras et le saumon ont fait leur taff avant de laisser place au gratin de cardons (typique du Sud). Un sanglier, le plateau de fromage et une bûche plus tard, la tisane digestive et la balade post-gueuleton m’ont fait du bien.

IMG_1476
Noël prend fin et me laisse bien au chaud contre la cheminée !

Un 25 décembre rondement mené qui laisse un goût de « vivement l’an prochain » !

Marguerite

06-marguerite-2015-xavier-giannoli-poster

Un film avec Catherine Frot jouant une bourgeoise qui chante faux sans le savoir ? Parfait ! Mais on trouve bien plus qu’une petite comédie d’opérette dans ce long-métrage de Xavier Gionnali.

06-marguerite-2015-xavier-giannoli-poster

Le synopsis

Marguerite Dumont aime jouer les cantatrices du dimanche devant son cercle d’amis proches. Le souci ? Elle chante particulièrement mal et ils n’en disent pas un mot. Son propre mari ne lui dévoile pas l’accablante vérité, quitte à subir ses cris de gosier plusieurs heures par jour. Il ne l’encourage pas non plus soyons clairs. Tout se corse lorsque la cantatrice se met à rêver à un vrai public…

291936_1280x720_bTRFjn_2_fr_1_17927_36260_291936_340

Plus loin qu’une simple tocade…

Pour Marguerite, la musique est une source d’épanouissement. En fait, c’est sa seule consolation face à un mari complètement absent qui la méprise, lui dicte sa marche de conduite et gère la conçoit uniquement comme un vecteur de financements dans ses affaires (d’ailleurs pas si florissantes). Son seul compagnon ? Madelbos. Un serviteur aux intentions ambigües.

028229.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Elle chante faux, mais elle joue juste

Catherine Frot nous en met plein les oreilles. Une question survient : chante-t-elle vraiment ? Eh bien oui, elle chante et a dû s’entraîner dur pour arriver à chanter faux, mais chanter beau. Elle a également été doublée afin d’éviter toute extinction de voix. L’actrice nous livre un personnage maladroit mais touchant dont on rigole cinq minutes avant d’être pris de compassion et de sentir un certain malaise jusqu’à la fin du film. Une de ses répliques m’a marquée mais je ne suis pas sûr de la reformuler parfaitement : « L’argent ce n’est pas le problème… il suffit d’en avoir ! ». Elle joue donc juste et donne la réplique à un véritable virtuose de l’humour : Michel Fau, qui n’en finit plus de prendre des airs désabusés face à ses canards.

261481

Une histoire vraie

Improbable de penser qu’il soit possible de duper autant une personne. Et pourtant, c’est le cas puisque ce film est tiré de l’Histoire de Florence Foster Jenkins, une bourgeoise américaine des années 1940 qui a, elle aussi, déchiqueté « La reine de la nuit ». Elle fera l’objet d’un biopic interprété cette fois par Meryl Streep. Un autre style.

Je vous conseille donc de vous ruer sur les dernières projections de ce film qui ne vous laissera pour sûr, pas indifférents.

Vide grenier #50

IMG_0630

IMG_0637

Humeur du moment : nickel

Fameux burger frites de patates douces à la Recyclerie à mon actif ce weekend : 1

Petit tour du côté du Sacré cœur : ok.

Petit déjeuner de fou : check

En bref : pour aborder le vide grenier du jour, j’étais de bonne humeur et j’avais l’estomac bien rempli.

Sans titre-1

 L’automne nous a pris par surprise cette semaine mais ne m’a pas empêchée d’avoir la pêche et d’aller tâter du vide grenier. Pendant que les feuilles roussissaient sur les arbres, les stands fleurissaient ce matin dans la rue Botzaris du 19e arrondissement de Paris. L’occasion de faire comme toujours, quelques bonnes affaires !

  IMG_0642

On commence avec les accessoires du jour…

Un moule à cake en prévision de ma crémaillère. Il va bien falloir nourrir les dizaines d’invités que j’ai ajoutés à l’événement Facebook. Des boucles d’oreille d’un bleu que je trouve assez transcendant n’est-il pas ? Un lait pour le corps dont l’odeur m’a emballée. Le tout pour 3€.

PULL

Et côté penderie ?

Je suis restée tranquille mais je n’ai pas pu résister en voyant ce pull Cos et la chemise Monoprix un peu plus loin. N’étaient-ils pas faits l’un pour l’autre ? En tout cas l’ensemble à 6€ m’a convaincue.

IMG_0643

On continue rayon déco…

… avec un plaid Habitat qui pourrait bien me tenir compagnie de maintenant à…. Mars (oh lord !). Vert émeraude, tout à fait synthétique et à franges, j’ai flashé sur lui et l’ai négocié de 5 à 3€.

IMG_0640

Bornée moi ? Nope nope !

Pour finir, les collègues et moi aimons agrémenter nos pauses déjeuner de tarots endiablés et autres Trivial Poursuit aux dates plus que dépassées. Je me suis donc penchée sur le cas d’un petit nouveau. Enfin, nouveau il faut vite le dire si on en croit cette version Old School du 1000 bornes. Nostalgique de l’as du volant, moi ? A peine !

Un vide grenier rondement mené donc qui m’a permis de jouer sur tous les tableaux : divertissement, cuisine, beauté, déco, fringues et bijoux. Un dimanche comme je les aime ! Je vous laisse finir le weekend avec un nouveau site girly que j’ai aimé découvrir cette semaine : Girls and pop !